bpost devant la justice ?

27/12/13 à 10:13 - Mise à jour à 10:13

Source: Le Vif

bpost sera citée à comparaître en justice en 2014 car plusieurs de ses employés ont intercepté des factures pour les falsifier selon Trends et De Tijd. Le porte-parole de bpost dément.

bpost devant la justice ?

© ImageGlobe

Des employés de l'entreprise postale récupéraient des factures dans les sacs à courrier, les falsifiaient de façon à ce que l'argent n'aille pas sur le compte initialement mentionné sur le document, mais sur leur propre compte. Dans cette optique, des comptes avaient été ouverts à la Banque de la poste sous de fausses identités. bpost serait au courant de ces cas de fraude depuis trois ans, mais n'aurait rien entrepris jusqu'ici. Après avoir reçu plusieurs plaintes et plus récemment une mise en demeure, la justice bruxelloise a décidé d'auditionner bpost.

L'afflux des plaintes est tel que le parquet de Bruxelles a dû désigner deux juges d'instruction pour ce dossier. bpost passera au printemps prochain en chambre du conseil. L'entreprise publique conteste n'avoir rien entrepris ces dernières années. "Nous collaborons pleinement à l'enquête, mais il n'est à ce stade pas prouvé que la fraude ait effectivement eu lieu au sein de bpost", a indiqué un porte-parole. Selon lui, il s'agit de bandes spécialisées qui opèrent de façon très subtile.

bpost a déposé plainte cette année

Bpost n'a pas été citée à comparaître dans le cadre d'un dossier portant sur des factures falsifiées, a réagi vendredi le porte-parole de la société Fred Lens. Ce dernier précise que bpost avait par contre déposé plainte avec constitution de partie civile dans le courant de l'année 2013 contre X dans cette affaire. Bpost indique avoir reçu des dizaines de plaintes portant sur des factures falsifiées et collabore à 100% avec la cellule 'Fraude' de la police fédérale. "Une facture peut être interceptée avant qu'elle ne soit déposée à bpost, pendant son traitement chez bpost, et après son traitement par bpost. Chez bpost, elle n'est traitée que pendant quelques heures et les centres de tri disposent de caméras de sécurité", explique le porte-parole.

En savoir plus sur:

Nos partenaires