Big Brother : récompense pour les bons conducteurs qui acceptent de se faire surveiller

18/01/18 à 11:14 - Mise à jour à 11:14

Source: De Standaard

Les assureurs Axa et Allianz récompensent les conducteurs si ces derniers prouvent qu'ils ont conduit prudemment grâce à une application ou à un mouchard placé dans leur voiture.

Big Brother : récompense pour les bons conducteurs qui acceptent de se faire surveiller

© iStock

Le bonus-malus est un système qui permet de voir sa prime baisser si on n'a pas d'accident. Mais un dossier uniquement basé sur les dégâts ne dit encore rien sur le comportement du conducteur. Pour établir un profil qui serait le plus proche de la vérité, on a besoin de davantage de données. C'est pour cette raison que les assureurs tentent de rassembler depuis des années un maximum d'informations sur leur client.

S'il ne s'agit pas encore de véritable boîte noire, comme on peut en trouver dans les avions, ces systèmes rassemblent et envoient les données récoltées au constructeur et, pourquoi pas, à l'assureur. On estime, et c'est aussi le souhait d'une directive européenne, qu'en 2022 toutes les voitures doivent être pourvues d'un tel système.

Pour l'instant deux techniques sont possibles. Soit via une application, soit via ce qu'on appelle une sentinelle qui est placée dans le tableau de bord. La première technique est fiable et précise à condition que l'on ait toujours son GSM sur soi. L'autre formule demande que cette sentinelle soit placée dans la prise OBD. Une prise qui permet à votre concessionnaire d'effectuer des diagnostics sur votre véhicule. C'est une prise informatique reliée à votre ordinateur de bord, indiquant les codes d'erreurs que votre véhicule a éventuellement générés. Cela permet un contrôle encore plus précis que l'application.

Le but ? Établir votre profil en tant que conducteur. On vérifie la vitesse, mais aussi les brusques changements d'allure comme une accélération ou un freinage brutal. On mesure aussi la manière dont vous prenez les virages, car cela est aussi un indicateur de votre style de conduite.

Les spécialistes pensent également que ce genre de système a un rôle préventif, puisque les conducteurs auront naturellement tendance à rouler plus prudemment s'ils savent qu'ils sont surveillés. On estime que rien que l'implémentation généralisée d'un tel système ferait baisser le nombre d'accidents de 20%.

Plus surprenant, le conducteur belge ne serait pas foncièrement contre le système puisqu'ils seraient 53% à l'accepter si celui-ci est lié à une prime, selon Wauthier Robyns d' Assuralia interviewé par De Standaard.

Axa a déjà introduit cette prime pour les jeunes conducteurs. Elle n'est aujourd'hui disponible que pour les jeunes entre 18 et 24 ans. Ils peuvent ainsi économiser entre 20 et 50% du montant de leur prime. Chez Allianz, on a par contre décidé d'élargir le panel. Concrètement, ils proposent une "application bonus". Les clients, mais aussi tous ceux qui le souhaitent, peuvent la tester gratuitement pendant deux mois. L'application démarre automatiquement lorsqu'on se met en route. Sur la base des données récoltées par cette application, le conducteur peut obtenir une réduction de sa prime. Allianz prétend que cette baisse peut aller ici aussi jusqu'à 50 %.

En savoir plus sur:

Nos partenaires