BHL à nouveau entarté par Noël Godin à Namur

30/05/15 à 22:57 - Mise à jour à 22:57

Source: Belga

Le philosophe Bernard-Herni Levy a été entarté samedi soir par Noël Godin, dit Le Gloupier, samedi soir à l'église Saint-Loup à Namur dans le cadre d'un dialogue croisé avec Jan Fabre à l'occasion de l'expo Facing Time Rops/Fabre qui a lieu à Namur.

BHL à nouveau entarté par Noël Godin à Namur

© Belga Image

Pour Noël Godin, cet "attentat burlesque", hommage au caricaturiste Siné, est une "réussite fantastique". Une vingtaine de personnes, huées par la foule, ont lancé des tartes à la crème au visage du philosophe au début de la discussion vers 20h30.

Malgré la présence de ses deux gardes du corps, "BHL", criant "Non, y en a marre", a reçu de la crème chantilly sur le visage, les cheveux et son costume.

Personne n'a été arrêté. Une jeune femme a reçu "deux gros coups", mais n'a pas été blessée. La police est descendue sur les lieux et allait dresser un procès-verbal.

"Siné a été accusé par Philippe Val, ex-directeur de la rédaction de Charlie Hebdo, de propos antisémites alors qu'il s'est battu toute sa vie contre cela. BHL, qui considère Siné comme un sale anarchiste, était parmi les témoins à charge lors du procès. Aujourd'hui, Siné a 83 balais et est en fauteuil roulant. Je savais que rien ne lui ferait plus plaisir qu'on lui dédie le gag", a déclaré Noël Godin, interrogé par l'agence Belga.

Le Gloupier a souligné que "les pires coups" reçus par le philosophe dans la mêlée de chantilly "venaient de son garde du corps qui l'a propulsé pour le protéger".

Revenu pour poursuivre le débat, BHL a invité l'assemblée à réfléchir sur le symbole de s'attaquer "en meute" au visage d'un homme ou d'une femme: "On ne peut pas se laisser intimider par des incultes pareils qui ne savent même pas qui est Baudelaire."

Cet entartage-hommage a lieu tout juste 30 ans après le premier attentat burlesque à la crème de Noël Godin envers Bernard-Henri Lévy, dont les célèbres images sont encore présentes à de nombreux esprits.

En savoir plus sur:

Nos partenaires