BBQ halal : le Vlaams Belang dément... et contre-attaque

14/06/12 à 20:30 - Mise à jour à 20:30

Source: Le Vif

Le Vlaams Belang a démenti jeudi que trois de ses membres aient intimidé des élèves de l'Athénée de Schoten et les aient forcés mardi à manger des saucisses non halal. Le parti extrêmiste s'est toutefois interrogé sur la "plus-value" de l'action menée par l'école.

BBQ halal : le Vlaams Belang dément... et contre-attaque

© Belga

Le Vlaams Belang a démenti jeudi que trois de ses membres aient intimidé des élèves de l'Athénée de Schoten et les aient forcés mardi à manger des saucisses non halal, comme le rapportaient des journaux flamands. "A aucun moment, l'intégrité physique des élèves et des professeurs n'a été menacée", a affirmé la section locale du parti d'extrême droite dans un communiqué.


Les déclarations du directeur adjoint, Jacques Gits, selon lesquelles les militants du Vlaams Belang, dont un conseiller communal, Tim Willekens, ont forcé les élèves à manger des saucisses, sont "totalement fausses" et constituent un "mensonge", ont indiqué le président de la section du VB, Piet Bouciqué, et Tim Willekens lui-même.


Le parti a également démenti que ses trois membres aient escaladé le mur de l'athénée, assurant qu'ils étaient entrés en franchissant les portes ouvertes.


Le Vlaams Belang s'est toutefois interrogé sur la "plus-value" de l'action menée par l'école en question, se demandant s'il ne s'agissait pas "d'inculquer des habitudes islamistes" aux enfants. Les élèves de première année de l'enseignement secondaire professionnel organisaient en effet un barbecue dans le cadre de leur projet de fin d'année. De la viande halal y était exclusivement servie. L'école voulait mettre en contact les enfants âgés de 12 et 13 ans avec la société multiculturelle.


LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires