Attaque à l'acide chez Delhaize: le suspect remis à la Belgique ce mardi

16/03/15 à 18:12 - Mise à jour à 18:28

Source: Belga

L'homme soupçonné d'avoir attaqué une femme de ménage avec de l'acide dans un magasin Delhaize à Anvers le 20 février dernier sera remis à la Belgique mardi matin, a indiqué lundi le parquet de Bruxelles

Attaque à l'acide chez Delhaize: le suspect remis à la Belgique ce mardi

© BELGA

Jelle F., le Néerlandais soupçonné d'avoir attaqué une femme de ménage avec de l'acide dans un magasin Delhaize à Anvers le 20 février dernier, sera remis à la Belgique mardi matin, a indiqué lundi le parquet de Bruxelles. Il sera entendu dans l'après-midi par la police judiciaire fédérale de Bruxelles et vraisemblablement présenté à un juge d'instruction dans la soirée.

A la fin du mois d'octobre dernier, Jelle F. (42 ans) aurait quitté Amsterdam, où il travaillait en tant qu'employé administratif d'un chantier naval, pour déménager à Barcelone. Les enquêteurs belges pensent toutefois qu'il ne s'y est jamais rendu et que durant ce laps de temps, il a erré en Belgique et s'est rendu responsable d'une attaque à l'acide dans un supermarché Delhaize d'Anvers le 20 février dernier.

Au cours de cette attaque, une femme de ménage âgée de 52 ans a été aspergée d'acide. La victime a été grièvement brûlée par le produit et a également subi des lésions internes. Elle a été transférée à l'hôpital et maintenue dans un coma artificiel, dont elle est entre-temps sortie.

L'attaque à l'acide a été revendiquée le jour même par un homme qui se livrait depuis des mois à des actes d'extorsion visant Delhaize. En décembre dernier, la chaîne de supermarchés avait déjà reçu au moins deux courriers dans lesquels était émise la menace d'attaquer des clients à l'acide. Ces messages ont également été envoyés à l'agence de presse Belga. Avant et après l'attaque à l'acide de février, Delhaize aurait versé près de 40.000 euros sur des comptes bancaires liés à des cartes de crédit prépayées françaises et anonymes appartenant au maître-chanteur.

Dans la nuit du 5 au 6 mars, Jelle F. a été appréhendé par la police française lors d'un contrôle routier mené dans les environs de Paris. Lors d'une fouille approfondie du véhicule, des éléments ont montré que l'homme pouvait être lié à l'attaque à l'acide du Delhaize d'Anvers. L'individu ne s'oppose pas à sa remise à la Belgique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires