Arrêt de travail à la prison de Saint-Gilles

25/07/11 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Le Vif

Le personnel de la prison de Saint-Gilles a interrompu le travail lundi matin, indiquent les syndicats. Cette grève intervient après que les gardiens ont appris l'arrivée prochaine à Saint-Gilles de Farid Bamouhammad, un détenu réputé difficile. Les gardiens de la prison bruxelloise déplorent également que plusieurs collègues expérimentés aient été remplacés ces derniers temps par de jeunes recrues.

Arrêt de travail à la prison de Saint-Gilles

© Belga

Farid Bamouhammad, un criminel jugé agressif et irascible, a déjà changé de prison à plusieurs reprises parce qu'il causait à chaque fois des problèmes au personnel des différents établissements pénitentiaires. Il séjourne actuellement dans l'aile 'haute sécurité' de la prison de Bruges mais devrait être transféré vers Saint-Gilles.

"C'est en tout cas ce dont le personnel a eu vent", explique Michel Jacobs (CGSP). "Comme la direction n'a pu fournir plus d'explications à ce sujet, le personnel a commencé à s'inquiéter. On apprend maintenant que Farid ne viendrait pas directement à Saint-Gilles, mais les gardiens, ici, veulent des garanties qu'il ne viendra pas du tout."

Le personnel de la prison saint-gilloise est également remonté car de nombreux gardiens expérimentés ont été transférés vers d'autres établissements et remplacés par des personnes moins formées et avec peu d'expérience.

Des actions avaient déjà été menées dimanche après que plusieurs membres du personnel avaient été agressés lors d'une série d'incidents qui s'étaient déroulés en dehors de la prison.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires