Amnistie : fallait-il applaudir ?

04/02/11 à 09:46 - Mise à jour à 09:46

Source: Le Vif

Le 25 janvier, le Parlement rejetait la prise en considération d'une proposition de loi sur l'amnistie, déposée par le Vlaams Belang.

Amnistie : fallait-il applaudir ?

© Belga

Le décompte : 57 oui (N-VA, CD&V, Open VLD, Vlaams Belang, LDD) et 68 non (PS, MR, SP.A, Ecolo, Groen !, CDH). A l'exception des deux partis de la gauche flamande, on a donc assisté à un vote bloc contre bloc, francophones contre néerlandophones. Ce qui n'a pas empêché une partie des députés PS et MR d'accueillir les résultats du vote par des applaudissements...

Certains députés Ecolo, également tentés d'applaudir, en ont été dissuadés par leurs camarades de Groen !. Sur les bancs CDH, on a aussi jugé préférable de ne pas applaudir. "On a gagné, tant mieux, mais applaudir, c'était vraiment narguer les partis démocratiques flamands, estime Catherine Fonck (CDH). La Belgique est dans une situation si délicate qu'il vaut mieux éviter la surenchère et la théâtralisation."

De fait, ces ovations ont été très mal ressenties du côté flamand, où l'on rappelle que le vote sur la prise en considération n'a rien à voir avec un débat sur le fond. D'ailleurs, à de très rares exceptions près (trois ou quatre fois par législature), les francophones approuvent sans sourciller la prise en considération des propositions du Vlaams Belang, même lorsqu'elles sont jugées odieuses.

F.B.

Nos partenaires