Accord des 7 partis pour négocier sur base de la note Vande Lanotte

24/11/10 à 16:19 - Mise à jour à 16:19

Source: Le Vif

Le conciliateur royal Johan Vande Lanotte a annoncé mercredi qu'il avait transmis sa proposition de répartition des compétences et de loi de financement aux présidents des sept partis.

Accord des 7 partis pour négocier sur base de la note Vande Lanotte

© Belga

Le conciliateur royal Johan Vande Lanotte a annoncé mercredi qu'il avait transmis sa proposition de répartition des compétences et de loi de financement aux présidents des sept partis. En accord avec ces derniers, il organisera à partir de demain/jeudi, sur base de son texte, une série de réunions par groupe linguistique, précise son communiqué.

Comme la N-VA, le CD&V a fait savoir qu'il étudiera de façon approfondie le texte transmis par Johan Vande Lanotte. Comme prévu, ajoute le parti, il présentera des amendements dans les prochains jours.

Au sp.a, on se réjouit

La présidente du sp.a Caroline Gennez, pour sa part, s'est réjouie du fait que les sept partis ont accepté de négocier sur la base de la note de Johan Vande Lanotte. Mme Gennez a indiqué que les partis flamands se réuniront avec le conciliateur vendredi. Elle est d'avis qu'il est important d'élaborer alors un point de vue commun sur les différentes parties du texte, à savoir la révision de la loi de financement et le transfert de compétences. La présidente des socialistes flamands appelle chacun à examiner le texte et à proposer "des amendements qui permettent un compromis" avec les francophones.

Le PS proposera aussi des amendements
Au PS on soulignait mercredi en fin d'après-midi que le conciliateur a proposé "un périmètre de travail avec une connaissance affinée de la situation en ce qui concerne la loi de financement". On ajoutait que le PS examinera ce texte de façon approfondie et qu'il proposera des amendements. Le processus devrait prendre du temps. Le conciliateur travaillera avec des réunions par groupes linguistiques.

Pour Ecolo, il y a encore beaucoup de trous à combler

Ecolo a souligné pour sa part que le texte transmis par Johan Vande Lanotte est "un texte de base dans lequel il reste beaucoup de trous à combler". "Néanmoins, ajoute-t-on chez les Verts, la volonté d'aboutir est toujours présente et nous poursuivrons les discussions dans cet esprit". Ecolo - qui a transmis avec Groen! une proposition commune de révision de la loi de financement au conciliateur - poursuivra évidemment sa concertation avec les écologistes flamands mais participera par ailleurs aux réunions avec les autres partis francophones comme il l'a toujours fait. Il est bon, explique-t-on, qu'il y ait un accord entre ceux qui devront mettre en oeuvre les décisions au sein des Régions et Communautés.

"Le cdH a donné son accord pour continuer des négociations, à partir d'une note préparée par Johan Vande Lanotte. Cette note est évidemment une base évolutive de discussions et de négociations, sujette par définition à amendements, précisions, adaptations techniques et politiques, en vue de s'assurer, notamment, du respect des balises obtenues et d'un équilibre général", dit un communiqué du cdH. Le parti ajoute que la poursuite de ce travail de négociations demandera des simulations successives, des vérifications diverses et une vision claire des trajectoires budgétaires futures, ainsi que la participation de chacun à l'effort budgétaire. Enfin, le cdH souligne encore qu'il tient particulièrement au maintien de la discrétion durant les travaux.

La réunion avec les partis francophones (PS, cdH et Ecolo) aura lieu jeudi et celle avec les partis flamands (N-VA, CD&V, sp.a et Groen! ) aura lieu vendredi.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires