4000 viols par an en Belgique

31/08/13 à 19:58 - Mise à jour à 19:58

Source: Le Vif

Lors de la manifestation "Rise against rape" qui s'est déroulée samedi après-midi à Bruxelles, environ 70 personnes ont réclamé davantage d'attention pour les victimes de viol. Le Conseil des Femmes a parallèlement lancé une pétition pour demander au gouvernement fédéral des mesures supplémentaires.

4000 viols par an en Belgique

© IMAGEGLOBE

"Don't tell your daughters what to wear, tell your sons not to rape (Ne dites pas à vos filles ce qu'elles doivent porter, dites à vos fils de ne pas violer, NDLR)", était l'un des slogans affichés samedi sur la place de l'Albertine à Bruxelles. Si la manifestation a principalement rassemblé des femmes, certains hommes étaient également présents pour partager leur soutien, l'un d'entre eux portant un panneau sur lequel était inscrit "Real men don't rape (Les vrais hommes ne violent pas, NDLR)".

Grâce à cette action, le Conseil des Femmes espère attirer l'attention sur le sort des victimes de viol et sur le manque de mesures prises par le gouvernement. "Le viol doit être abordé à différents niveaux", explique Herlindis Moestermans du Vrouwenraad (pendant flamand du Conseil des Femmes). "Il est urgent d'agir tant au niveau de la Justice, de la Santé que de l'Intérieur, avec une meilleure collaboration entre ces trois acteurs politiques."

L'association plaide dès lors, notamment, pour la mise en place, dans chaque arrondissement judiciaire, d'une cellule d'expertise en matière de moeurs, avec des représentants du parquet, de la police locale et fédérale, des hôpitaux et des centres d'assistance. Ces cellules devraient permettre d'améliorer l'identification et la comparution rapide des auteurs ainsi qu'un meilleur suivi pour les victimes.

Environ 800 personnes ont d'ores et déjà signé la pétition.

En 2011, on avait dénombré plus de 4.000 viols commis en Belgique, soit environ 11 par jour.

En savoir plus sur:

Nos partenaires