2015 en 15 mots: Molenbeek (10/15)

30/12/15 à 16:34 - Mise à jour à 02/01/16 à 09:41

Source: Le Vif/l'express

Classée "the place to be" du terrorisme djihadiste, la commune bruxelloise mettra du temps à se reconstruire une image moins repoussante. Et à faire oublier la propagande N-VA, qui en fait la Mecque d'un "islamo-socialisme" engendré par son ex-maïeur Philippe Moureaux.

La réputation de Molenbeek n'est plus à faire. Les médias du monde entier s'en sont chargés. Depuis le 13 novembre et les attentats de Paris, la commune bruxelloise est définitivement fichée comme base arrière de l'islamisme et de ses menées barbares. Trop de chemins empruntés par les terroristes djihadistes lors de leur équipée sanglante au coeur de la capitale française mènent à Molenbeek pour que le soupçon n'ait pu prendre corps. Pour qu'il ne se mue en conviction que cette " fabrique djihadiste ", dixit le journal français Libér...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos