Barroso admet un "échec collectif" à faire comprendre la politique d'austérité

23/04/13 à 14:52 - Mise à jour à 14:52

Source: Le Vif

(Belga) Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a reconnu lundi que les dirigeants de l'UE avaient échoué collectivement à faire comprendre aux populations la nécessité de la politique d'austérité. Celle-ci reste néanmoins "fondamentalement la bonne", selon lui.

Barroso admet un "échec collectif" à faire comprendre la politique d'austérité

M. Barroso s'est exprimé sur le sujet lundi, lors d'un événement organisé par les principaux think tank bruxellois. La Commission a diffusé mardi le verbatim de ses propos, afin de remettre en contexte les nombreux articles faisant état d'un grand tournant dans la ligne économique de l'Union. "Les politiques actuelles sont appropriées face au plus grand défi que nous avons aujourd'hui, qui est le défi de la dette insoutenable, qu'elle soit publique ou privée", a dit le président de la Commission, selon le compte-rendu. "Ce que nous avons appris, et c'est pour moi la plus grande leçon de la crise, et je pense que cette leçon nous n'avons pas tous complètement tirée, c'est que la croissance fondée sur la dette n'est pas soutenable". Mais si la politique de désendettement est fondamentalement la bonne", "je pense qu'elle a atteint ses limites", a poursuivi M. Barroso, pour qui elle "doit avoir un minimum de soutien politique et social". "Nous devons avoir une politique qui est juste", mais "dans le même temps, nous devons avoir les moyens, les moyens de sa mise en oeuvre et de son acceptation politique et sociale". En l'occurrence, "nous n'avons pas été capables, collectivement, les institutions européennes, les États membres, d'expliquer vraiment ce qui était en jeu et d'obtenir le soutien nécessaire", a-t-il dit. (Belga)

Nos partenaires