Bali - Un avion rate la piste sans faire de victimes

13/04/13 à 11:31 - Mise à jour à 11:31

Source: Le Vif

(Belga) Un avion transportant plus de 130 personnes a raté samedi la piste d'atterrissage de l'aéroport international de Bali avant de finir sa course en mer, mais sans faire de victimes, a indiqué un responsable au ministère indonésien des Transports.

Bali - Un avion rate la piste sans faire de victimes

"L'ensemble des passagers" à bord du Boeing 737 de la compagnie indonésienne à bas coûts Lion Air a survécu, a déclaré à l'AFP le directeur général du transport aérien au ministère, Herry Bhakti. L'appareil, avec "plus de 130 personnes à bord", a raté la piste lors de son atterrissage à l'aéroport international de Denpasar, sur l'île indonésienne de Bali, avant de s'abîmer dans la mer toute proche. Le responsable a dit ne pas être en mesure d'indiquer si l'accident avait fait des blessés. Un journaliste de l'AFP a vu sept passagers, d'apparence indonésienne, arriver en ambulance à l'hôpital de Denpasar, mais avec des blessures apparemment légères à la tête et aux membres. Bali est une destination très touristique, fréquentée par des millions d'étrangers chaque année. La compagnie Lion Air est la première compagnie privée d'Indonésie. Elle connaît actuellement une croissance exponentielle grâce au boom du transport aérien en Indonésie, plus grand archipel au monde avec plus de 17.500 îles et dont l'économie croît de plus de 6% l'an. Lion Air a récemment fait les manchettes de la presse mondiale en signant le plus gros contrat de l'histoire de l'aviation civile, une commande de 234 Airbus A320 pour 18,4 milliards d'euros. Il y a moins d'un an et demi, en novembre 2011, Lion Air avait déjà annoncé l'achat de 230 moyen-courriers Boeing 737 pour 21,7 milliards de dollars (17 milliards d'euros). Mais les experts ont fait part de leurs craintes que ce développement fulgurant se fasse au détriment de la sécurité. La jeune compagnie, qui n'a que treize ans d'existence, est encore interdite de vol en Union européenne et aux Etats-Unis. Certains experts soulignent également le manque de pilotes suffisamment qualifiés en Indonésie pour faire voler un nombre toujours plus important d'appareils. (Belga)

Nos partenaires