Cure de jouvence pour l'Audi A1

18/11/14 à 08:53 - Mise à jour à 09:45

Source: Belga

Audi remet sa citadine A1 sur le métier. Elle en ressort enjolivée d'un subtil facelift et dotée de nouveaux moteurs à trois cylindres.

Cure de jouvence pour l'Audi A1

Les modifications cosmétiques concernent tant l'A1 normale que sa version Sportback (à 5 portes) mais restent limitées. On relève principalement la présence de nouveaux phares à diodes et des boucliers inédits ayant pour effet d'agrandir la petite A1 de 2 cm (3,98 m au total). La principale nouveauté étant invisible, il faut soulever le capot pour découvrir deux nouvelles unités à trois cylindres, des moteurs bien adaptés à la petite A1. Il s'agit d'une part du 1.0 TFSI développant 95 ch, un moteur à essence annonçant une consommation normalisée moyenne de 4,3 l/100 km pour des émissions de CO2 de 99 g/km. D'autre part, un trois cylindres Diesel de 90 ch (le 1.4 TDI) qui, lui, n'aurait besoin que de 3,4 l/100 km (donnée constructeur théorique). Tant qu'à faire, les autres moteurs déjà en fonction sous le capot de l'A1 reçoivent de petites touches de modernité et peuvent être désormais associés à la boîte automatique S Tronic à double embrayage (auparavant, cela n'était possible que sur les versions haut de gamme). Au sommet, on retrouve la turbulente S1 de 231 ch et disposant d'une transmission aux quatre roues. Pour le reste, signalons encore une direction recalibrée, un ESP reprogrammé et des possibilités de personnalisation étendues. L'Audi A1 arrivera dans les showrooms début 2015.(Belga)

Nos partenaires