Après 30 ans de concertation et d'études, il est temps de décider

25/06/13 à 10:30 - Mise à jour à 10:30

Source: Le Vif

(Belga) La ministre de la Justice Annemie Turtelboom (Open Vld) a défendu mardi ses plans de réforme pour la justice. Après 30 ans d'études et de concertation, le moment est venu de décider et de prendre nos responsabilités politiques, a-t-elle commenté mardi en radio en réaction à l'action de protestation des magistrats et avocats programmée mercredi.

Après 30 ans de concertation et d'études, il est temps de décider

Ceux-ci dénoncent notamment la réforme du régime d'assistance juridique pro deo et les plans de mobilité des magistrats. "Chaque réforme suscite la contestation", a commenté mardi la ministre sur les ondes de Radio Een. Mais si l'on souhaite fournir un bon service, ce n'est pas au justiciable à se déplacer, mais à la Justice même, fait-elle valoir. Mme Turtelboom assure que cette mobilité des magistrats ne vise en réalité qu'à fournir un renfort temporaire lorsque certains tribunaux menacent d'être encombrés. Elle pointe à cet égard le récent arrêt de la cour d'appel de Bruxelles qui n'a imposé aucune peine ou amende à un homme qui avait escroqué l'Etat à hauteur de 10 millions d'euros en raison d'un manque de moyens et d'effectifs. Voilà 30 ans que des études et rapports sont rédigés sur la réforme de la Justice. "Je pense que le moment est venu de décider et de prendre nos responsabilités politiques", juge-t-elle. (Belga)

Nos partenaires