Amnesty International lance sa campagne Bougies 2012 dédiée aux enfants-soldats

12/11/12 à 14:23 - Mise à jour à 14:23

Source: Le Vif

(Belga) Amnesty International Belgique a lancé, lundi matin, place du Luxembourg, à Bruxelles, la campagne Bougies 2012 consacrée à la lutte contre l'utilisation d'enfants-soldats dans le monde. Celle-ci se terminera la nuit du 10 décembre prochain, journée internationale des droits humains, par la traditionnelle illumination des bougies.

Amnesty International lance sa campagne Bougies 2012 dédiée aux enfants-soldats

Si Amnesty International lutte régulièrement pour démobiliser les enfants-soldats, c'est la première fois qu'ils seront l'effigie de la campagne Bougies. "Notre rôle est de rendre impossible, de façon structurelle, l'existence des enfants-soldats et de lutter contre l'impunité", rappelle Philippe Hensmans, directeur de la section belge francophone. Dès 7 heures, 50.000 dazibaos, des affiches rédigées traitant de la situation des enfants-soldats, ont été distribués dans les grandes gares de Bruxelles et de Wallonie. 150 jeunes des établissements scolaires Sainte-Ursule, Emile André, Saint-Louis et Les Marronniers se sont rassemblés, à 10 heures, place du Luxembourg, pour marquer le coup d'envoi de la campagne. Entourés de silhouettes en carton d'enfants-soldats, des jeunes en tenue militaire ont réalisé une chorégraphie sur des rythmes africains. Les élèves se sont ensuite rendus à l'ambassade du Congo pour y déposer les 13.000 cartes postales contre l'enrôlement des enfants-soldats rédigées dans le cadre de l'opération Padaja (Pas d'accord j'assume) ouverte le 19 octobre dans plus de 130 écoles. La campagne bougies rapporte en moyenne 600.000 euros par an sur les quatre millions de budget d'Amnesty. (JAV)

Nos partenaires