Afghanistan: les résultats définitifs du premier tour de la présidentielle reportés

14/05/14 à 12:40 - Mise à jour à 12:40

Source: Le Vif

(Belga) La publication prévue mercredi des résultats définitifs du premier tour de l'élection présidentielle en Afghanistan a été repoussée à une date non précisée, en raison de retards pris dans le traitement des plaintes pour fraudes, a annoncé la Commission électorale indépendante (IEC).

La publication des "résultats définitifs est repoussée d'un nombre indéterminé de jours", a déclaré le porte-parole de l'IEC, Noor Mohammad Noor, lors d'une conférence de presse à Kaboul. Cette décision a été prise en raison des retards pris par la Commission des plaintes électorales (ECC) dans le traitement des plaintes pour fraudes. "Nous avons fini notre travail la nuit dernière", a expliqué mercredi le porte-parole de cette commission, Nader Mohseni. "Nos conclusions sont en ce moment même transmises à l'IEC", qui doit encore les examiner avant de prononcer les résultats définitifs, a-t-il ajouté. "Si nous avons pris plus de temps pour terminer notre travail, c'est pour que le résultat final soit plus transparent et plus équitable", a-il expliqué à propos de ce scrutin qui désignera le successeur de Hamid Karzaï, seul homme à avoir dirigé l'Afghanistan depuis la chute des talibans en 2001 et à qui la Constitution interdit de briguer un troisième mandat. Selon des résultats préliminaires publiés fin avril, l'ancien chef de la diplomatie afghane Abdullah Abdullah est arrivé en tête du premier tour avec 44,9% des suffrages, soit plus de 13 points d'avance sur Ashraf Ghani (31,5%), un ancien cadre de la Banque mondiale. Près de sept millions d'Afghans se sont rendus aux urnes le 5 avril pour le premier tour de cette élection, sans incident majeur malgré les attaques des talibans, sur un électorat estimé à 13,5 millions de personnes. Ce scrutin, première passation de pouvoir d'un président afghan démocratiquement élu à un autre, est considéré comme un test majeur pour ce pays pauvre, en partie contrôlé par les talibans, et qui plongera dans l'inconnu après le retrait des 51.000 soldats de l'Otan d'ici à la fin de l'année. (Belga)

Nos partenaires