Abdication - Les réseaux sociaux commentent abondamment l'annonce du roi Albert

03/07/13 à 17:29 - Mise à jour à 17:29

Source: Le Vif

(Belga) Les réseaux sociaux Facebook et Twitter sont en ébullition depuis que le roi Albert a annoncé mercredi après-midi qu'il s'adressera à la Nation vers 18h. Très rapidement, la rumeur d'une abdication a enflé, faisant réagir bon nombre d'internautes et de personnalités.

Abdication - Les réseaux sociaux commentent abondamment l'annonce du roi Albert

Sur le réseau de micro-blogging Twitter, l'hypothèse de l'abdication du roi a fait surface dès l'annonce d'une adresse à la population vers 18h. Dans un premier temps, les interrogations relatives à cette allocution concernaient également l'éventuelle reconnaissance de sa fille naturelle, Delphine Boël, dont il a récemment été question suite à son action en justice. La journaliste politique du Soir Véronique Lamquin a été l'une des premières à annoncer le discours du roi sur Twitter et à formuler l'hypothèse d'une abdication. "Abdication du Roi ? Communication à la population à 18h", a-t-elle tweeté vers 14h30. Vers 14h42 et 14h43, le Premier ministre Elio Di Rupo s'est également exprimé via la réseaux sociaux, écrivant d'abord: "Le Roi Albert II a reçu les membres du Conseil des Ministres restreint ce 3 juillet à 13h15 au Palais de Bruxelles", avant d'annoncer: "Le Roi Albert II prononcera une allocution à 18h. Je ferai ensuite une déclaration à 18h15 en présence du Conseil des Ministres restreint", relançant de plus belle les spéculations quant à l'annonce royale. Les différents médias belges ont très vite relayé l'information, rapidement suivis par la presse étrangère (BBC, Libération, El Pais, NRC Handelsblad, etc.). Les réactions ont évidemment été nombreuses. Le député européen Marc Tarabella (PS) s'inquiète d'éventuelles tentatives de déstabilisation du pays après l'annonce d'une abdication du roi. Le député flamand Filip De Winter, du parti républicain et nationaliste Vlaams Belang, se félicite quant à lui de l'abdication du roi, en comparant sa popularité à celle du président égyptien contesté Mohamed Morsi et en appelant à la création d'une république flamande. D'autres internautes ironisent quant à l'annonce de cette probable abdication: d'aucuns suggèrent de s'adresser à la NSA et à son programme d'espionnage Prism pour confirmer l'information tandis que d'autres tablent plutôt sur l'annonce de la reprise du Standard de Liège par le Roi. Un internaute annonce également la suite de la série "Games of Thrones" à 18h sur les chaînes belges. Sur Twitter, cinq des dix hashtags les plus populaires en Belgique ont trait à cette probable abdication. Si les francophones optent plutôt pour les hashtags "#Albert" ou "#Abdication", les twittos néerlandophones préfèrent eux "#exitAlbert". (Belga)

Nos partenaires