2013, une "année-clé" en terme de décisions familiales qui entraîne un boom des testaments

15/01/14 à 13:19 - Mise à jour à 13:19

Source: Le Vif

(Belga) Le 4ème trimestre 2013 représente un record absolu en Belgique quant au nombre de "testaments authentiques" enregistrés chez les quelque 1.500 notaires du pays, ressort-il du baromètre de la Fédération Royale du Notariat belge (FRNB) publié mercredi matin. Par rapport au dernier trimestre de 2012, le 4ème trimestre 2013 affiche un bond de 54,5% du nombre de testaments notariés, tandis que l'ensemble de l'année 2013 présente une hausse d'environ 36% par rapport à l'année précédente. Selon Bart Van Opstal, porte-parole de la FRNB, ce boom peut en partie être expliqué par une "année-clé" en matière de décisions familiales.

2013, une "année-clé" en terme de décisions familiales qui entraîne un boom des testaments

"Les notaires ont constaté que les citoyens ont 'réglé' leurs affaires familiales bien davantage en 2013 qu'auparavant", note-t-il. "Il y a eu plus de mariages, plus de divorces. Nous avons d'ailleurs assisté à la première hausse du nombre de divorces depuis 2008." Selon Charles Six-Hubinon, responsable communication de la FRNB, les Belges donnent l'impression "d'avoir beaucoup attendu à cause de la crise, avant de se décider en 2013" à passer à l'action. En-dehors de cet élan familial, Bart Van Opstal indique également qu'une certaine "mode des planifications successorales" s'accroît régulièrement au fil des ans. "Les personnes sont plus sensibilisées en général à l'importance d'organiser leur succession. Et le testament est un outil classique de planification successorale, qui permet d'éviter des droits de succession trop élevés", précise-t-il. "On constate d'ailleurs que ceux qui se présentent dans ce but chez un notaire sont de plus en plus jeunes", ajoute M. Van Opstal, liant cet élément nouveau aux structures familiales changeantes. (Belga)

Nos partenaires