"Durant votre séjour à Rome, vous êtes appelés à témoigner de votre foi avec joie, et par la gentillesse de votre expression: ceci est important pour tant de personnes qui passent par la Cité du Vatican. Mais c'est aussi important pour ceux qui travaillent au Saint-Siège, et ça l'est aussi pour moi! ", a déclaré le pape argentin. François a "rendu hommage au service généreux et précieux des gardes suisses au service du pape et de l'Eglise". "Chaque jour, je peux faire personnellement l'expérience du dévouement, du professionnalisme et de l'amour avec lesquels vous menez vos activités", leur a-t-il confié, en les recevant dans la Salle Clémentine. Dans la soirée, dans la cour Saint-Damase, au coeur du petit Etat, en présence du président suisse, Ueli Maurer, 35 nouveaux gardes suisses ont prêté serment, 28 de langue allemande, six de langue française et un de langue italienne. Le pape s'était fait représenter à la cérémonie par le substitut à la Secrétairerie d'Etat, l'archevêque italien Angelo Becciu, numéro trois du Vatican. Comme chaque année, la cérémonie a eu lieu le jour de la commémoration de la résistance des gardes suisses pour la défense du pape Clément VII (1523-1534), lors du sac de Rome par les troupes de Charles Quint, le 6 mai 1527. (Belga)

"Durant votre séjour à Rome, vous êtes appelés à témoigner de votre foi avec joie, et par la gentillesse de votre expression: ceci est important pour tant de personnes qui passent par la Cité du Vatican. Mais c'est aussi important pour ceux qui travaillent au Saint-Siège, et ça l'est aussi pour moi! ", a déclaré le pape argentin. François a "rendu hommage au service généreux et précieux des gardes suisses au service du pape et de l'Eglise". "Chaque jour, je peux faire personnellement l'expérience du dévouement, du professionnalisme et de l'amour avec lesquels vous menez vos activités", leur a-t-il confié, en les recevant dans la Salle Clémentine. Dans la soirée, dans la cour Saint-Damase, au coeur du petit Etat, en présence du président suisse, Ueli Maurer, 35 nouveaux gardes suisses ont prêté serment, 28 de langue allemande, six de langue française et un de langue italienne. Le pape s'était fait représenter à la cérémonie par le substitut à la Secrétairerie d'Etat, l'archevêque italien Angelo Becciu, numéro trois du Vatican. Comme chaque année, la cérémonie a eu lieu le jour de la commémoration de la résistance des gardes suisses pour la défense du pape Clément VII (1523-1534), lors du sac de Rome par les troupes de Charles Quint, le 6 mai 1527. (Belga)