Entre jeudi 6 heures et vendredi même heure, des dispositifs de contrôle mobiles ont mesuré la vitesse des automobilistes à quelque 500 endroits, notamment en des lieux proposés par les citoyens qui en avaient suggéré plus de 50.000. Au total, 398.485 véhicules ont été contrôlés et 15.615 PV rédigés. Septante-deux automobilistes ont écopé d'un retrait de permis. Plus de 700 policiers, issus de 131 zones de police locale et de la police fédérale de la route ont participé à cette opération. "L'opération est un bel exemple de collaboration entre les différents partenaires: les zones de police, la police fédérale et l'IBSR (Institut belge pour la sécurité routière)", a souligné Michaël Jonniaux, directeur de la police fédérale de la route. Quant aux propositions de lieux à contrôler émises par les citoyens, la police précise que "la liste des suggestions restera dans le futur un outil de travail intéressant". La vitesse excessive et/ou inadaptée est la cause d'un tiers des accidents avec lésions corporelles, rappelle l'IBSR. (Belga)

Entre jeudi 6 heures et vendredi même heure, des dispositifs de contrôle mobiles ont mesuré la vitesse des automobilistes à quelque 500 endroits, notamment en des lieux proposés par les citoyens qui en avaient suggéré plus de 50.000. Au total, 398.485 véhicules ont été contrôlés et 15.615 PV rédigés. Septante-deux automobilistes ont écopé d'un retrait de permis. Plus de 700 policiers, issus de 131 zones de police locale et de la police fédérale de la route ont participé à cette opération. "L'opération est un bel exemple de collaboration entre les différents partenaires: les zones de police, la police fédérale et l'IBSR (Institut belge pour la sécurité routière)", a souligné Michaël Jonniaux, directeur de la police fédérale de la route. Quant aux propositions de lieux à contrôler émises par les citoyens, la police précise que "la liste des suggestions restera dans le futur un outil de travail intéressant". La vitesse excessive et/ou inadaptée est la cause d'un tiers des accidents avec lésions corporelles, rappelle l'IBSR. (Belga)