Cette météorite a été trouvée par une équipe de cinq scientifiques belges (VUB et ULB) et trois chercheurs japonais, sur le champ de glace bleue de Nansen, en Antarctique, durant l'été austral 2012-2013. La mission, financée par la Politique scientifique belge et l'Institut national japonais pour la Recherche polaire, avait permis de récolter 425 météorites. La météorite exposée au Muséum des Sciences naturelles est, selon les chercheurs belges, la plus grosse météorite collectée depuis 25 ans en Antarctique de l'Est, et la 5e plus grosse sur plus de 16.000 météorites retrouvées dans cette partie de l'Antarctique. L'énorme caillou extra-terrestre est probablement originaire de la ceinture d'astéroïdes située entre Mars et Jupiter. (Belga)

Cette météorite a été trouvée par une équipe de cinq scientifiques belges (VUB et ULB) et trois chercheurs japonais, sur le champ de glace bleue de Nansen, en Antarctique, durant l'été austral 2012-2013. La mission, financée par la Politique scientifique belge et l'Institut national japonais pour la Recherche polaire, avait permis de récolter 425 météorites. La météorite exposée au Muséum des Sciences naturelles est, selon les chercheurs belges, la plus grosse météorite collectée depuis 25 ans en Antarctique de l'Est, et la 5e plus grosse sur plus de 16.000 météorites retrouvées dans cette partie de l'Antarctique. L'énorme caillou extra-terrestre est probablement originaire de la ceinture d'astéroïdes située entre Mars et Jupiter. (Belga)