L'enquête révèle que près de 15 pc des travailleurs belges boivent trop d'alcool, ce qui augmente les risques de maladies du foie, maladies cardio-vasculaires, cancer, dépression et accidents. Alors qu'en 2010 on enregistrait une baisse spectaculaire de 5 pc par rapport à l'année auparavant, trois ans plus tard nous sommes revenus au même point, avertit Securex. La baisse enregistrée en 2010 était vraisemblablement liée à l'interdiction de fumer dans les lieux publics depuis 2009, car tabac et alcool vont souvent de pair. Mais les causes plus profondes de la consommation problématique d'alcool au travail ne sont pas à trouver sur le lieu du travail même, explique Bart Garmyn, Regional Manager Health and Safety chez Securex. "Notre société est très tolérante en ce qui concerne la consommation d'alcool, et le lieu de travail en est le reflet". (Belga)

L'enquête révèle que près de 15 pc des travailleurs belges boivent trop d'alcool, ce qui augmente les risques de maladies du foie, maladies cardio-vasculaires, cancer, dépression et accidents. Alors qu'en 2010 on enregistrait une baisse spectaculaire de 5 pc par rapport à l'année auparavant, trois ans plus tard nous sommes revenus au même point, avertit Securex. La baisse enregistrée en 2010 était vraisemblablement liée à l'interdiction de fumer dans les lieux publics depuis 2009, car tabac et alcool vont souvent de pair. Mais les causes plus profondes de la consommation problématique d'alcool au travail ne sont pas à trouver sur le lieu du travail même, explique Bart Garmyn, Regional Manager Health and Safety chez Securex. "Notre société est très tolérante en ce qui concerne la consommation d'alcool, et le lieu de travail en est le reflet". (Belga)