La victime, dont le métier consiste à relever les recettes de plusieurs établissements de jeux de la région liégeoise, rentrait à son domicile de la rue de Jupille, à Fléron, après une nuit de travail. Deux individus cachés dans des buissons l'y attendaient. Sous la menace d'une arme, le transporteur de fonds fut contraint d'ouvrir la porte de son domicile où il fut séquestré durant deux heures. Les agresseurs, qui avaient pris soin de déformer leur visage à l'aide de papier adhésif selon la victime, ont dérobé quelque 10.000 euros, le téléphone portable de la victime ainsi que sa voiture avec laquelle ils ont pris la fuite. (Belga)

La victime, dont le métier consiste à relever les recettes de plusieurs établissements de jeux de la région liégeoise, rentrait à son domicile de la rue de Jupille, à Fléron, après une nuit de travail. Deux individus cachés dans des buissons l'y attendaient. Sous la menace d'une arme, le transporteur de fonds fut contraint d'ouvrir la porte de son domicile où il fut séquestré durant deux heures. Les agresseurs, qui avaient pris soin de déformer leur visage à l'aide de papier adhésif selon la victime, ont dérobé quelque 10.000 euros, le téléphone portable de la victime ainsi que sa voiture avec laquelle ils ont pris la fuite. (Belga)