Les agents ont décidé d'emmener le Theutois blessé au visage, probablement après une chute, au centre hospitalier Peltzer la Tourelle. "La personne est peu coopérante et le médecin éprouve des difficultés à le suturer. Alors que les policiers décident de le ramener chez lui l'intéressé empoigne un des deux policiers et tente de le mettre au sol. L'inspecteur de police tente de se dégager mais reçoit un coup de poing dans l'estomac", explique la zone. Une fois installé dans le combi de police, l'intéressé a tenté de donner des coups de tête aux policiers qui sont parvenus à esquiver les attaques. "Démenotté pour être placé en geôle, il fonce sur un policier et le frappe violemment de plusieurs coups de poing. Les policiers sont obligés de se défendre et parviennent finalement à refermer la porte de la cellule", ajoute la police. (Belga)

Les agents ont décidé d'emmener le Theutois blessé au visage, probablement après une chute, au centre hospitalier Peltzer la Tourelle. "La personne est peu coopérante et le médecin éprouve des difficultés à le suturer. Alors que les policiers décident de le ramener chez lui l'intéressé empoigne un des deux policiers et tente de le mettre au sol. L'inspecteur de police tente de se dégager mais reçoit un coup de poing dans l'estomac", explique la zone. Une fois installé dans le combi de police, l'intéressé a tenté de donner des coups de tête aux policiers qui sont parvenus à esquiver les attaques. "Démenotté pour être placé en geôle, il fonce sur un policier et le frappe violemment de plusieurs coups de poing. Les policiers sont obligés de se défendre et parviennent finalement à refermer la porte de la cellule", ajoute la police. (Belga)