Frank Renout travaille actuellement sur un sujet concernant les inégalités de traitement que subissent les femmes musulmanes. Le journaliste a été emmené de force à l'intérieur du bâtiment et retenu sur place, a précisé la chaîne de télévision. "J'ai été retenu une heure dans une pièce", a expliqué Frank Renout sur les ondes de la radio néerlandaise Radio 1. "La police est ensuite arrivée et m'a interrogé avant de me laisser partir". Aucune plainte n'a été déposée à son encontre et il n'a pas non plus l'intention d'en déposer une contre la mosquée. Les femmes ne sont plus autorisées à prier dans la salle de prières, car elles auraient fait trop de bruit la semaine dernière. "Lorsqu'elles ont à nouveau tenté d'entrer, elles ont été repoussée", a-t-il raconté. (Belga)

Frank Renout travaille actuellement sur un sujet concernant les inégalités de traitement que subissent les femmes musulmanes. Le journaliste a été emmené de force à l'intérieur du bâtiment et retenu sur place, a précisé la chaîne de télévision. "J'ai été retenu une heure dans une pièce", a expliqué Frank Renout sur les ondes de la radio néerlandaise Radio 1. "La police est ensuite arrivée et m'a interrogé avant de me laisser partir". Aucune plainte n'a été déposée à son encontre et il n'a pas non plus l'intention d'en déposer une contre la mosquée. Les femmes ne sont plus autorisées à prier dans la salle de prières, car elles auraient fait trop de bruit la semaine dernière. "Lorsqu'elles ont à nouveau tenté d'entrer, elles ont été repoussée", a-t-il raconté. (Belga)