Stéphane B. et Valérie C., un couple de nationalité belge "sans histoire et aux revenus confortables", d'après 'La Voix du Nord', se sont rencontrés à Mons. Ils ont déménagé dans le nord de la France en 2008, un an après la naissance de leur fille. Leur situation se serait dégradée l'année dernière, lorsque Stéphane B. est tombé en dépression et a commencé à soupçonner sa conjointe de le tromper. La veille des faits, le couple a connu une énième crise de jalousie. Le lendemain après-midi, à 14h00, l'homme appelait sa compagne et sa mère pour les prévenir qu'il venait de tuer sa fille et qu'il était lui-même à l'agonie. Avertis, les secours ont découvert les deux corps inanimés dans une chambre. Un couteau se trouvait à proximité. Le parquet de Valenciennes a confirmé mardi la thèse du drame familial. (Belga)

Stéphane B. et Valérie C., un couple de nationalité belge "sans histoire et aux revenus confortables", d'après 'La Voix du Nord', se sont rencontrés à Mons. Ils ont déménagé dans le nord de la France en 2008, un an après la naissance de leur fille. Leur situation se serait dégradée l'année dernière, lorsque Stéphane B. est tombé en dépression et a commencé à soupçonner sa conjointe de le tromper. La veille des faits, le couple a connu une énième crise de jalousie. Le lendemain après-midi, à 14h00, l'homme appelait sa compagne et sa mère pour les prévenir qu'il venait de tuer sa fille et qu'il était lui-même à l'agonie. Avertis, les secours ont découvert les deux corps inanimés dans une chambre. Un couteau se trouvait à proximité. Le parquet de Valenciennes a confirmé mardi la thèse du drame familial. (Belga)