"Nous n'avons pas peur. Je n'ai pas peur et personne ne doit avoir peur", a déclaré M. Poutine, qui avait été interpellé par le journaliste Dmitri Kisselev lors de sa séance de questions-réponses télévisée. "Nous pouvons nous-mêmes tous les étouffer, pourquoi avez-vous peur?", a ajouté le président. "Le bloc de l'Otan se développe comme une tumeur cancéreuse", avait déclaré Dmitri Kisselev, demandant à M. Poutine de s'exprimer sur ce point. Ce journaliste, qui anime une émission dominicale au ton très anti-occidental sur la télévision publique russe, a été nommé en décembre dernier par M. Poutine à la tête d'une nouvelle entité regroupant l'audiovisuel extérieur russe. En mars, alors que la crise ukrainienne avait viré au bras de fer géopolitique est-ouest, il avait souligné à l'antenne que la Russie restait "le seul pays au monde capable de transformer les Etats-Unis en cendres radioactives". M. Kisselev figure sur la liste de personnalités russes sanctionnées en mars par l'Union européenne après le rattachement à la Russie de la péninsule ukrainienne de Crimée, en tant que "figure clé de la propagande gouvernementale". (Belga)

"Nous n'avons pas peur. Je n'ai pas peur et personne ne doit avoir peur", a déclaré M. Poutine, qui avait été interpellé par le journaliste Dmitri Kisselev lors de sa séance de questions-réponses télévisée. "Nous pouvons nous-mêmes tous les étouffer, pourquoi avez-vous peur?", a ajouté le président. "Le bloc de l'Otan se développe comme une tumeur cancéreuse", avait déclaré Dmitri Kisselev, demandant à M. Poutine de s'exprimer sur ce point. Ce journaliste, qui anime une émission dominicale au ton très anti-occidental sur la télévision publique russe, a été nommé en décembre dernier par M. Poutine à la tête d'une nouvelle entité regroupant l'audiovisuel extérieur russe. En mars, alors que la crise ukrainienne avait viré au bras de fer géopolitique est-ouest, il avait souligné à l'antenne que la Russie restait "le seul pays au monde capable de transformer les Etats-Unis en cendres radioactives". M. Kisselev figure sur la liste de personnalités russes sanctionnées en mars par l'Union européenne après le rattachement à la Russie de la péninsule ukrainienne de Crimée, en tant que "figure clé de la propagande gouvernementale". (Belga)