Les deux femmes avaient volé des sacs à main dans la discothèque et avaient utilisé les clés de voitures qu'ils contenaient pour tenter de les dérober. Elles ont réussi à voler une Volkswagen Polo qu'elles ont stationnée, à l'abri des regards, à une centaine de mètres de la discothèque. Quand elles sont revenues sur le parking pour retrouver une Golf dont elles possédaient également la clé, elles ont été interpellées car les victimes avaient signalé le vol de leur sac à la direction de la discothèque. Entendue par la police, Pauline R. (Rassart) a dit s'appeler Sophie D. pour masquer ses antécédents judiciaires. Sa complice n'avait pas de casier judiciaire. Son conseil avait qualifié ce vol de "terrible bêtise qui lui a servi de leçon". (Belga)

Les deux femmes avaient volé des sacs à main dans la discothèque et avaient utilisé les clés de voitures qu'ils contenaient pour tenter de les dérober. Elles ont réussi à voler une Volkswagen Polo qu'elles ont stationnée, à l'abri des regards, à une centaine de mètres de la discothèque. Quand elles sont revenues sur le parking pour retrouver une Golf dont elles possédaient également la clé, elles ont été interpellées car les victimes avaient signalé le vol de leur sac à la direction de la discothèque. Entendue par la police, Pauline R. (Rassart) a dit s'appeler Sophie D. pour masquer ses antécédents judiciaires. Sa complice n'avait pas de casier judiciaire. Son conseil avait qualifié ce vol de "terrible bêtise qui lui a servi de leçon". (Belga)