Les ex-échevins Lucien Cariat et Bernard Van Dyck sont poursuivis pour faux, abus de biens sociaux et prise d'intérêts. On évoque des souches TVA de restaurant et des voyages injustifiés, des jetons de présence falsifiés et des logements sociaux attribués à des joueurs d'Action 21. Bernard Van Dyck a remis une proposition de transaction à la partie civile qui l'a acceptée, à hauteur de 25.000 euros. Une somme à laquelle il faut ajouter l'amende réclamée par le parquet et qui s'élève elle aussi à plusieurs milliers d'euros. Lucien Cariat, par contre, n'a introduit aucune demande du genre et comparaîtra seul dans ce dossier. L'ex-édile carolo nie l'ensemble des faits qui lui sont reprochés. (Belga)

Les ex-échevins Lucien Cariat et Bernard Van Dyck sont poursuivis pour faux, abus de biens sociaux et prise d'intérêts. On évoque des souches TVA de restaurant et des voyages injustifiés, des jetons de présence falsifiés et des logements sociaux attribués à des joueurs d'Action 21. Bernard Van Dyck a remis une proposition de transaction à la partie civile qui l'a acceptée, à hauteur de 25.000 euros. Une somme à laquelle il faut ajouter l'amende réclamée par le parquet et qui s'élève elle aussi à plusieurs milliers d'euros. Lucien Cariat, par contre, n'a introduit aucune demande du genre et comparaîtra seul dans ce dossier. L'ex-édile carolo nie l'ensemble des faits qui lui sont reprochés. (Belga)