D'après un "livreur" qui opère sur place, le trafic se répartit entre deux catégories d'opérateurs: le "fournisseur" et le "dispatcheur". Les commandes de billets sont faites via le site de la firme, le fournisseur achetant de nombreux billets au moment des promotions, trois mois à l'avance, pour les revendre. Le dispatcheur revend ensuite ces billets soit à un client qui le contacte et qu'il rencontre dans un lieu isolé de la gare, soit à des personnes directement interpellées au sein de la gare. Les billets sont imprimés en grande partie dans des cybercafés situés autour de la gare. (Belga)

D'après un "livreur" qui opère sur place, le trafic se répartit entre deux catégories d'opérateurs: le "fournisseur" et le "dispatcheur". Les commandes de billets sont faites via le site de la firme, le fournisseur achetant de nombreux billets au moment des promotions, trois mois à l'avance, pour les revendre. Le dispatcheur revend ensuite ces billets soit à un client qui le contacte et qu'il rencontre dans un lieu isolé de la gare, soit à des personnes directement interpellées au sein de la gare. Les billets sont imprimés en grande partie dans des cybercafés situés autour de la gare. (Belga)