"En cinq ans, le nombre de plaintes arrivant à notre centrale d'alarme a augmenté de 16%", souligne Touring. "Il y a certes de très bons points dans la proposition de la Commission avec lesquels nous sommes d'accord, comme un contrôle plus sévère des compagnies aériennes moins solvables et les primes pour bagages perdus. Mais nous voulons conserver la possibilité de réclamer des indemnisations pour des vols retardés de plus de trois heures." Cette règle des trois heures est un stimulant pour les compagnies pour assurer des vols ponctuels, insiste Touring. "En ce qui concerne le montant de l'indemnisation concrète - de 250 à 600 euros -, on pourrait le faire dépendre du prix du ticket. Les voyageurs auraient assez de compréhension pour une telle règle", suppose-t-on. (Belga)

"En cinq ans, le nombre de plaintes arrivant à notre centrale d'alarme a augmenté de 16%", souligne Touring. "Il y a certes de très bons points dans la proposition de la Commission avec lesquels nous sommes d'accord, comme un contrôle plus sévère des compagnies aériennes moins solvables et les primes pour bagages perdus. Mais nous voulons conserver la possibilité de réclamer des indemnisations pour des vols retardés de plus de trois heures." Cette règle des trois heures est un stimulant pour les compagnies pour assurer des vols ponctuels, insiste Touring. "En ce qui concerne le montant de l'indemnisation concrète - de 250 à 600 euros -, on pourrait le faire dépendre du prix du ticket. Les voyageurs auraient assez de compréhension pour une telle règle", suppose-t-on. (Belga)