Une fillette de huit ans a été tuée dans l'effondrement du mur de sa maison et une femme de 51 ans est décédée après la chute de son toit, tandis que 5.000 personnes et dix-huit camps de victimes du séisme de 2010 ont été évacués, a indiqué à l'AFP la protection civile. Isaac qui a actuellement une puissance proche de celle d'un ouragan "devrait se transformer en ouragan dimanche" en approchant du sud de la Floride, a indiqué le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC) dont le siège est à Miami (Floride, sud-est). Or c'est à Tampa, sur la côte ouest de cet Etat du sud des Etats-Unis, que doit s'ouvrir lundi la convention nationale du Parti républicain pour introniser Mitt Romney comme candidat à l'élection présidentielle du 6 novembre. Près de 50.000 personnes, des journalistes, des délégués et des invités de marque, y sont attendus de lundi à jeudi. Le gouverneur de la Floride Rick Scott a décrété l'état d'alerte dans son Etat, afin de mobiliser les secours, mais a prévenu à ce stade qu'il n'était pas question d'annuler la convention. Le Pentagone a également mis à l'abri une trentaine de ses avions, 22 avions F-16 et huit avions C-130, déplacés de leurs bases de Floride vers le Texas et Porto Rico. (DTM)

Une fillette de huit ans a été tuée dans l'effondrement du mur de sa maison et une femme de 51 ans est décédée après la chute de son toit, tandis que 5.000 personnes et dix-huit camps de victimes du séisme de 2010 ont été évacués, a indiqué à l'AFP la protection civile. Isaac qui a actuellement une puissance proche de celle d'un ouragan "devrait se transformer en ouragan dimanche" en approchant du sud de la Floride, a indiqué le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC) dont le siège est à Miami (Floride, sud-est). Or c'est à Tampa, sur la côte ouest de cet Etat du sud des Etats-Unis, que doit s'ouvrir lundi la convention nationale du Parti républicain pour introniser Mitt Romney comme candidat à l'élection présidentielle du 6 novembre. Près de 50.000 personnes, des journalistes, des délégués et des invités de marque, y sont attendus de lundi à jeudi. Le gouverneur de la Floride Rick Scott a décrété l'état d'alerte dans son Etat, afin de mobiliser les secours, mais a prévenu à ce stade qu'il n'était pas question d'annuler la convention. Le Pentagone a également mis à l'abri une trentaine de ses avions, 22 avions F-16 et huit avions C-130, déplacés de leurs bases de Floride vers le Texas et Porto Rico. (DTM)