"Utiliser Spotify, c'est l'opportunité de transmettre notre message d'une façon nouvelle, pertinente et inattendue aux futurs bénévoles. Chaque titre permet d'écouter une personne fictive dans les conditions de la réalité des permanences téléphoniques", a expliqué Télé-Accueil. Les titres des histoires présentes sur cet album sont d'ailleurs sans équivoque et confirme l'importance des centres d'écoute. 'Ma quatrième chimio', 'Accro à l'alcool et seul' ou 'Je parle à mes meubles' ont été enregistrés pour attirer l'attention des auditeurs de Spotify, afin qu'ils écoutent et partagent la playlist ensuite via Spotify et Facebook. En 2011, plus de 169.000 personnes ont contacté Télé-Accueil en Belgique pour être simplement écoutées et pour dialoguer. (Giovanni Lunardi)

"Utiliser Spotify, c'est l'opportunité de transmettre notre message d'une façon nouvelle, pertinente et inattendue aux futurs bénévoles. Chaque titre permet d'écouter une personne fictive dans les conditions de la réalité des permanences téléphoniques", a expliqué Télé-Accueil. Les titres des histoires présentes sur cet album sont d'ailleurs sans équivoque et confirme l'importance des centres d'écoute. 'Ma quatrième chimio', 'Accro à l'alcool et seul' ou 'Je parle à mes meubles' ont été enregistrés pour attirer l'attention des auditeurs de Spotify, afin qu'ils écoutent et partagent la playlist ensuite via Spotify et Facebook. En 2011, plus de 169.000 personnes ont contacté Télé-Accueil en Belgique pour être simplement écoutées et pour dialoguer. (Giovanni Lunardi)