"Aujourd'hui, deux tiers des consommateurs wallons se font voler 160 millions d'euros", du fait de la tarification dégressive de l'électricité, a affirmé M. Nollet, interrogé par le chef de groupe MR au parlement wallon Willy Borsus, ainsi que par les députés Dimitri Fourny (cdH) et Edmund Stoffels (PS). Dans la situation actuelle, un gros consommateur peut payer 17 centimes d'euros son kWh, tandis qu'un petit consommateur peut le payer jusqu'à 33 centimes, a-t-il rappelé. "Nous rétablissons l'équilibre, dans un objectif de justice sociale et environnementale", a commenté le ministre Ecolo. Le montant des masses déplacées par l'instauration prochaine de la tarification progressive, solidaire et familiale (TPSF) sur l'électricité - qui affectera les factures de 2014 - s'élève à 160 millions d'euros, dans la mouture actuelle du projet de décret. (Belga)

"Aujourd'hui, deux tiers des consommateurs wallons se font voler 160 millions d'euros", du fait de la tarification dégressive de l'électricité, a affirmé M. Nollet, interrogé par le chef de groupe MR au parlement wallon Willy Borsus, ainsi que par les députés Dimitri Fourny (cdH) et Edmund Stoffels (PS). Dans la situation actuelle, un gros consommateur peut payer 17 centimes d'euros son kWh, tandis qu'un petit consommateur peut le payer jusqu'à 33 centimes, a-t-il rappelé. "Nous rétablissons l'équilibre, dans un objectif de justice sociale et environnementale", a commenté le ministre Ecolo. Le montant des masses déplacées par l'instauration prochaine de la tarification progressive, solidaire et familiale (TPSF) sur l'électricité - qui affectera les factures de 2014 - s'élève à 160 millions d'euros, dans la mouture actuelle du projet de décret. (Belga)