"Au moins 15 soldats ont été tués et le sort de dizaines d'autres est inconnu à la suite du raid israélien. Ces trois sites comptent 150 hommes mais on ignore si tous s'y trouvaient lors du raid", a expliqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). (Belga)

"Au moins 15 soldats ont été tués et le sort de dizaines d'autres est inconnu à la suite du raid israélien. Ces trois sites comptent 150 hommes mais on ignore si tous s'y trouvaient lors du raid", a expliqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). (Belga)