Les journaux rapportent samedi qu'un musulman de 23 ans, originaire de Bruxelles, serait décédé lors d'un affrontement armé le week-end dernier en Syrie. Accompagné de quatre autres jeunes, il aurait quitté la Belgique en novembre dernier pour rejoindre la Syrie. L'un des autres combattants a téléphoné à sa mère pour transmettre la mauvaise nouvelle. L'information a été révélée par le député Georges Dallemagne (cdH), après que la mère eut pris contact avec lui. La ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet (cdH), a annoncé la création d'une task-force chargée notamment d'empêcher que d'autres jeunes partent encore combattre à l'étranger. Il était déjà apparu que plusieurs jeunes originaires d'Anvers, de Bruxelles et de Vilvorde étaient partis en Syrie pour s'opposer par les armes au régime du président Bachar el-Assad. De source judiciaire, on estime leur nombre à un peu moins de 200 jeunes combattants. (BGY)

Les journaux rapportent samedi qu'un musulman de 23 ans, originaire de Bruxelles, serait décédé lors d'un affrontement armé le week-end dernier en Syrie. Accompagné de quatre autres jeunes, il aurait quitté la Belgique en novembre dernier pour rejoindre la Syrie. L'un des autres combattants a téléphoné à sa mère pour transmettre la mauvaise nouvelle. L'information a été révélée par le député Georges Dallemagne (cdH), après que la mère eut pris contact avec lui. La ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet (cdH), a annoncé la création d'une task-force chargée notamment d'empêcher que d'autres jeunes partent encore combattre à l'étranger. Il était déjà apparu que plusieurs jeunes originaires d'Anvers, de Bruxelles et de Vilvorde étaient partis en Syrie pour s'opposer par les armes au régime du président Bachar el-Assad. De source judiciaire, on estime leur nombre à un peu moins de 200 jeunes combattants. (BGY)