"Il y a 22 morts samedi: neuf corps ont été rapatriés le même jours et le reste dimanche", a affirmé cette source. L'armée syrienne a annoncé avoir pénétré samedi dans l'aéroport militaire de Dabaa, une position rebelle clé au nord de Qousseir, une semaine après le début de son offensive conjointe avec le Hezbollah contre cette ville stratégique près de la frontière libanaise. Selon une source militaire syrienne, l'aéroport est totalement encerclé, des combats ont lieu à l'intérieur et les rebelles qui s'y trouvent n'ont plus de contacts avec ceux restés dans le nord de Qousseir. Selon cette source, le Hezbollah libanais a perdu au total près de 110 combattants depuis le début de son engagement en Syrie, dont beaucoup à Qousseir. L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui s'appuie sur un vaste réseau de militants et de sources médicales, a pour sa part recensé 10 morts dans les rangs du Hezbollah samedi à Qousseir. (Belga)

"Il y a 22 morts samedi: neuf corps ont été rapatriés le même jours et le reste dimanche", a affirmé cette source. L'armée syrienne a annoncé avoir pénétré samedi dans l'aéroport militaire de Dabaa, une position rebelle clé au nord de Qousseir, une semaine après le début de son offensive conjointe avec le Hezbollah contre cette ville stratégique près de la frontière libanaise. Selon une source militaire syrienne, l'aéroport est totalement encerclé, des combats ont lieu à l'intérieur et les rebelles qui s'y trouvent n'ont plus de contacts avec ceux restés dans le nord de Qousseir. Selon cette source, le Hezbollah libanais a perdu au total près de 110 combattants depuis le début de son engagement en Syrie, dont beaucoup à Qousseir. L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui s'appuie sur un vaste réseau de militants et de sources médicales, a pour sa part recensé 10 morts dans les rangs du Hezbollah samedi à Qousseir. (Belga)