Les organisations participantes devraient bloquer les cinq carrefours jusque 11h avant de se rendre en cortège vers l'Avenue de la Joyeuse Entrée. Le nombre précis de manifestants n'est pas connu de la police mais quelque 10.000 personnes étaient annoncées. D'importants embarras de circulation sont signalés aux cinq carrefours (formés par la rue Royale et le boulevard du Jardin botanique, la rue d'Arenberg et le boulevard de l'Impératrice, la rue Stevin et l'avenue Livingstone, l'avenue des Arts et la rue Belliard et l'avenue d'Auderghem), ainsi que dans le quartier européen et près de Montgomery. Le tunnel Loi et Cinquantenaire sont fermés vers le centre. Quelques centaines de membres du syndicat socialiste CGSP manifestent boulevard du Jardin Botanique. "Nous voulons faire savoir au sommet européen que nous ne sommes pas contre l'Europe mais que nous exigeons une autre Europe", explique Maxime Nys. L'alliance D19-20 n'a pas reçu de réponse à une lettre ouverte envoyée au président du Conseil européen Herman Van Rompuy. "Ce serait beau si notre alliance ne devait pas exister mais il semble que nous allons devoir poursuivre", souligne le syndicaliste. C'est la première fois que syndicats, mouvements citoyens et organisations agricoles s'unissent. (Belga)

Les organisations participantes devraient bloquer les cinq carrefours jusque 11h avant de se rendre en cortège vers l'Avenue de la Joyeuse Entrée. Le nombre précis de manifestants n'est pas connu de la police mais quelque 10.000 personnes étaient annoncées. D'importants embarras de circulation sont signalés aux cinq carrefours (formés par la rue Royale et le boulevard du Jardin botanique, la rue d'Arenberg et le boulevard de l'Impératrice, la rue Stevin et l'avenue Livingstone, l'avenue des Arts et la rue Belliard et l'avenue d'Auderghem), ainsi que dans le quartier européen et près de Montgomery. Le tunnel Loi et Cinquantenaire sont fermés vers le centre. Quelques centaines de membres du syndicat socialiste CGSP manifestent boulevard du Jardin Botanique. "Nous voulons faire savoir au sommet européen que nous ne sommes pas contre l'Europe mais que nous exigeons une autre Europe", explique Maxime Nys. L'alliance D19-20 n'a pas reçu de réponse à une lettre ouverte envoyée au président du Conseil européen Herman Van Rompuy. "Ce serait beau si notre alliance ne devait pas exister mais il semble que nous allons devoir poursuivre", souligne le syndicaliste. C'est la première fois que syndicats, mouvements citoyens et organisations agricoles s'unissent. (Belga)