Les victimes étaient occupées à travailler dans une habitation au moment des faits. Les travaux exigeaient l'utilisation de machines et appareils de chauffage liés à des moteurs à essence. Un manque de ventilation serait à l'origine de l'incident. Les six victimes ont été admises dans différents hôpitaux et sont désormais hors de danger. (Belga)

Les victimes étaient occupées à travailler dans une habitation au moment des faits. Les travaux exigeaient l'utilisation de machines et appareils de chauffage liés à des moteurs à essence. Un manque de ventilation serait à l'origine de l'incident. Les six victimes ont été admises dans différents hôpitaux et sont désormais hors de danger. (Belga)