Les écologistes flamands sont d'avis que la Ville a acheté le silence des opposants - pour quelque 45.000 euros. "Plutôt que d'entamer un dialogue avec les riverains et les organisateurs, elle a opté pour la stratégie du 'diviser pour mieux régner'", a réagi la députée anversoise, Meyrem Almaci, chef de groupe des Groen au Conseil communal. Pour le citoyen, le signal est clair: tout ce qui constitue une nuisance sera couvert par la ville, ce qui conduira à des conflits. "La Ville d'Anvers achète le silence de la protestation contre la Sinksenfoor. De Wever devient le Poutine flamand: après ses prestations viriles, des pratiques dignes de la mafia russe", a-t-il écrit sur Twitter. Egalement dans l'opposition, le Vlaams Belang a protesté sur le même ton. (Belga)

Les écologistes flamands sont d'avis que la Ville a acheté le silence des opposants - pour quelque 45.000 euros. "Plutôt que d'entamer un dialogue avec les riverains et les organisateurs, elle a opté pour la stratégie du 'diviser pour mieux régner'", a réagi la députée anversoise, Meyrem Almaci, chef de groupe des Groen au Conseil communal. Pour le citoyen, le signal est clair: tout ce qui constitue une nuisance sera couvert par la ville, ce qui conduira à des conflits. "La Ville d'Anvers achète le silence de la protestation contre la Sinksenfoor. De Wever devient le Poutine flamand: après ses prestations viriles, des pratiques dignes de la mafia russe", a-t-il écrit sur Twitter. Egalement dans l'opposition, le Vlaams Belang a protesté sur le même ton. (Belga)