Plus d'un sur cinq a "ressenti de la gêne de la part du personnel médical" et un sur sept a été confronté à "des propos désobligeants de la part du personnel médical". Ces gestes discriminants pourtant proscrits par la loi ou dénoncés par les règles déontologiques, ne sont pas si rares: 12,8% des 343 personnes interrogées par le Groupe de réflexion et de communication sur la séropositivité (Grecos) ont appris que leur statut sérologique avait été révélé à leur insu. Presque autant se sont vus imposer un dépistage VIH. Enfin, près de 8% de ces personnes ont été mal reçues dans une pharmacie lorsqu'elles ont cherché à se procurer les médicaments indispensables à leurs traitements. Les chiffres sont toutefois très variables selon l'orientation sexuelle et la nationalité. Ainsi, le taux de refus de soins augmente de 50% pour les homosexuels et il double pour les patients d'origine africaine. (Belga)

Plus d'un sur cinq a "ressenti de la gêne de la part du personnel médical" et un sur sept a été confronté à "des propos désobligeants de la part du personnel médical". Ces gestes discriminants pourtant proscrits par la loi ou dénoncés par les règles déontologiques, ne sont pas si rares: 12,8% des 343 personnes interrogées par le Groupe de réflexion et de communication sur la séropositivité (Grecos) ont appris que leur statut sérologique avait été révélé à leur insu. Presque autant se sont vus imposer un dépistage VIH. Enfin, près de 8% de ces personnes ont été mal reçues dans une pharmacie lorsqu'elles ont cherché à se procurer les médicaments indispensables à leurs traitements. Les chiffres sont toutefois très variables selon l'orientation sexuelle et la nationalité. Ainsi, le taux de refus de soins augmente de 50% pour les homosexuels et il double pour les patients d'origine africaine. (Belga)