Les mathématiques sont rarement la matière de prédilection des élèves. Ils sont pourtant d'une importance capitale pour développer la logique et structurer sa pensée. Mary Johnson a développé une méthode, la Succes in Learning Math Approach, SiLMA, qui ne se focalise pas sur le résultat, mais bien sûr le chemin pour y parvenir. Ou plutôt le pourquoi . "En expliquant le pourquoi de chaque étape d'un calcul, cela permet en effet d'intégrer plus facilement les règles de bases des mathématiques et d'expliquer ce qui à première vue semble abstrait" dit-elle.

Un diagnostic

Sa méthode est en réalité un test de huit à dix questions qui permet de condenser les connaissances mathématiques des élèves et d'établir un diagnostic. Ce dernier va indiquer quelle est leur capacité à raisonner et où se situent les problèmes. En ciblant plus précisément où se trouvent les blocages, on peut plus facilement compléter les lacunes. Johnson a également développé des diagrammes de différents processus permettant aux élèves de résoudre étape par étape un problème de maths.

Mary Johnson a obtenu son doctorat à la fin des années soixante et sa carrière est derrière elle. Elle s'occupe aujourd'hui d'animer des écoles de devoirs et, fière de sa méthode, elle souhaite aujourd'hui la digitaliser et la rendre accessible à tous selon Le Washington Post.

Les mathématiques sont rarement la matière de prédilection des élèves. Ils sont pourtant d'une importance capitale pour développer la logique et structurer sa pensée. Mary Johnson a développé une méthode, la Succes in Learning Math Approach, SiLMA, qui ne se focalise pas sur le résultat, mais bien sûr le chemin pour y parvenir. Ou plutôt le pourquoi . "En expliquant le pourquoi de chaque étape d'un calcul, cela permet en effet d'intégrer plus facilement les règles de bases des mathématiques et d'expliquer ce qui à première vue semble abstrait" dit-elle. Un diagnostic Sa méthode est en réalité un test de huit à dix questions qui permet de condenser les connaissances mathématiques des élèves et d'établir un diagnostic. Ce dernier va indiquer quelle est leur capacité à raisonner et où se situent les problèmes. En ciblant plus précisément où se trouvent les blocages, on peut plus facilement compléter les lacunes. Johnson a également développé des diagrammes de différents processus permettant aux élèves de résoudre étape par étape un problème de maths.Mary Johnson a obtenu son doctorat à la fin des années soixante et sa carrière est derrière elle. Elle s'occupe aujourd'hui d'animer des écoles de devoirs et, fière de sa méthode, elle souhaite aujourd'hui la digitaliser et la rendre accessible à tous selon Le Washington Post.