L'objet spatial sera visible depuis la Terre et ne constituera aucun danger, explique Detlef Koschny de l'Esa. "Les astéroïdes circulant au sein de l'orbite lunaire -jusqu'à 400.000 km de la Terre- nous intéressent", ajoute Detlef Koschny qui précise que les objets ayant une trajectoire plus lointaine ne sont pas obligatoirement suivis par l'Esa.

La taille de cet astéroïde-ci est remarquable, le classant dans le top-20 des 880 astéroïdes monitorés par l'Agence.

Les amateurs munis d'un télescope standard pourront l'observer ce week-end, assure encore M. Koschny.