Les conséquences à long terme de la greffe sont encore inconnues. Le patient en état de mort cérébrale, dans lequel l'organe a été transplanté, n'a été suivi que pendant 54 heures. Malgré cela, les experts médicaux ont déclaré que la procédure était une étape importante. "Nous devons en savoir plus sur la longévité de l'organe", a par exemple déclaré au New York Times Dorry Segev, professeur de chirurgie de transplantation à la Johns Hopkins School of Medicine.

"Il s'agit d'une énorme percée!"

Les médecins et les scientifiques impliqués dans cette première s'attendent à ce que la greffe réussie permette la constitution d'un énorme stock d'organes de donneurs d'origine porcine à l'avenir. En plus des reins, cela pourrait également être des coeurs, des foies et d'autres organes. Les résultats obtenus lors de la greffe n'ont pas encore été évalués par des pairs ou publiés dans une revue médicale.

Les conséquences à long terme de la greffe sont encore inconnues. Le patient en état de mort cérébrale, dans lequel l'organe a été transplanté, n'a été suivi que pendant 54 heures. Malgré cela, les experts médicaux ont déclaré que la procédure était une étape importante. "Nous devons en savoir plus sur la longévité de l'organe", a par exemple déclaré au New York Times Dorry Segev, professeur de chirurgie de transplantation à la Johns Hopkins School of Medicine. "Il s'agit d'une énorme percée!" Les médecins et les scientifiques impliqués dans cette première s'attendent à ce que la greffe réussie permette la constitution d'un énorme stock d'organes de donneurs d'origine porcine à l'avenir. En plus des reins, cela pourrait également être des coeurs, des foies et d'autres organes. Les résultats obtenus lors de la greffe n'ont pas encore été évalués par des pairs ou publiés dans une revue médicale.