La vie de Stephen Hawking tient en soi déjà du miracle. En 1963, les médecins ne lui donnent plus que deux ans à vivre lorsqu'ils lui diagnostiquent la maladie de Charcot, une maladie dégénérescente. Hawking a soufflé ce 8 janvier ses 76 bougies.
...

La vie de Stephen Hawking tient en soi déjà du miracle. En 1963, les médecins ne lui donnent plus que deux ans à vivre lorsqu'ils lui diagnostiquent la maladie de Charcot, une maladie dégénérescente. Hawking a soufflé ce 8 janvier ses 76 bougies. Malgré le fait qu'il est paralysé depuis 40 ans et utilise une assistance électronique pour parler depuis 1985, il reste l'un des esprits les plus brillants de notre époque. Il a fait tout au long de sa vie des découvertes surprenantes, mais il s'est aussi fait connaître pour ses prédictions angoissantes sur l'avenir de l'homme. Pourtant lui-même se décrit comme quelqu'un de nature optimiste. Sauf, qu'en tant que cosmologiste, il voit le monde dans son ensemble et souhaite par ses prédictions améliorer le monde. Il n'empêche que certaines plombent le moral. Passage en revue non exhaustif. "Je ne pense pas que nous survivrons encore 1000 ans si nous ne nous échappons pas de cette fragile planète "Le professeur Hawking est un ardent défenseur de la colonisation de l'espace. Il y voit une sorte d'assurance vie pour notre espèce. Plusieurs dangers nous guettent comme la barbarie humaine ou l'intelligence artificielle. Dans cette optique, on devrait être sûr de pouvoir se réfugier ailleurs lorsque le temps sera venu. " Si des aliens viennent nous rendre visite, on pourrait se retrouver face à un scénario identique à celui des Américains colonisé par Christophe Colomb. On ne peut pas dire que ça a été bénéfique pour ces derniers" Bien que Hawking prône la recherche sur des puissances extraterrestres (Hawking soutient la Breakthrough Listen Initiative, une recherche à grande échelle d'une vie extraterrestre de la Breakthrough Prize Foundation qui est financée par le milliardaire russe Yuri Milner), il nous prévient tout de même de ce qui pourrait se passer si ceux-ci nous trouvent avant nous. Il n'est pas impossible qu'ils s'intéressent à nos ressources naturelles et les exploitent sans vergogne. "L'agressivité risque de causer notre perte"L'agressivité entre hommes était utile dans un premier temps, car cela nous permettait d'avoir de la nourriture, d'élargir notre territoire ou de conquérir un partenaire pour nous reproduire. Mais aujourd'hui, elle risque de causer la fin de l'humanité. Pour Hawking l'agression entre hommes devrait être éradiquée si l'on veut avoir une chance de survivre en tant qu'espèce. Car la combinaison entre évolution technologique et arme nucléaire pourrait avoir de fâcheuses conséquences. Si l'on veut sauver la planète, plutôt que cultiver la haine, on devrait encourager l'empathie. "Les virus des ordinateurs devraient être considérés comme des êtres vivants. Je crois que c'est assez significatif que la seule forme de vie que nous avons créée soit une chose purement destructive. Nous avons créé la vie à notre image "En 1994, Hawking disait déjà que notre barbarie se reflète dans ce que l'on crée. Les virus informatiques ont leur propre métabolisme, ils fonctionnent comme des parasites qui ne peuvent que se développer dans un hôte. "Le développement de l'intelligence artificielle globale pourrait signifier la fin de la race humaine"Voici encore une constante dans les prédictions du professeur. Il répète régulièrement qu'une application hasardeuse des avancées technologiques pourrait signifier la fin de l'humanité. L'Intelligence artificielle pourrait s'autodévelopper et évoluer de manière beaucoup plus rapide que ne le font les hommes. Et donc, à terme, les dominer. Les ordinateurs peuvent doubler leur mémoire et leur rapidité tous les 18 mois. Chez l'homme, il faut attendre 18 ans pour pouvoir récolter les fruits d'une technologie génétique capable d'augmenter la complexité de notre ADN et ainsi améliorer la race humaine. Le risque est donc que les ordinateurs deviennent plus intelligents et peuvent prendre la place de l'homme qui est limité par la lente évolution biologique. "Si l'on distribue de manière équitable les richesses produites par les machines, tout le monde peut vivre dans le luxe. Si ceux qui possèdent ces machines font du lobby contre une répartition équitable de ces richesses alors la plupart d'entre nous seront terriblement pauvres. Jusqu'à présent, c'est la deuxième option qui domine "Un autre désavantage de l'intelligence artificielle est que cela peut faire disparaître de nombreux emplois qui ne seront pas remplacés. Donc même si les robots ne nous exterminent pas, ils nous plongeront dans la pauvreté extrême si l'on suit le chemin emprunté actuellement par l'économie. "Nous devons créer rapidement un lien direct entre notre cerveau et les ordinateurs afin que les ordinateurs puissent être une aide pour l'homme et pas un concurrent" Une des manières de freiner la vitesse de développement de l'intelligence artificielle est de l'utiliser soi-même. Mais, comme dit plutôt, cela prendrait 18 ans plutôt que 18 mois. Néanmoins, de cette façon, on pourrait se rapprocher des ordinateurs et profiter de leur évolution. "Que notre mode de vie sédentaire ait pu devenir un tel problème dépasse mon imagination" Hawking est aussi inquiet pour notre santé. Dans le film ci-dessous il prévient que l'un des plus gros challenges pour notre santé à l'avenir est l'obésité. "Bougez plus et mangez moins. Ce n'est tout de même pas de la science très pointue pourtant" conclut Hawking.