Une éclipse solaire partielle s'est produite ce vendredi matin. Elle était visible partout en Belgique et selon la position géographique du spectateur, le soleil était occulté jusqu'à 85%. L'éclipse était totale dans un corridor traversant le nord de l'océan Atlantique, la mer de Norvège, la mer du Groenland et l'océan Arctique.

L'événement a débuté à 9h30 et a atteint son apogée environ une heure plus tard selon la position d'observation. Vers 10h35, le soleil n'était plus qu'un croissant posé à l'horizontale sur le ciel. La lune a alors poursuivi sa course pour laisser l'astre poindre petit à petit jusqu'à ce qu'il soit à nouveau dévoilé vers 11h45. En tout, l'éclipse a duré 2 minutes et 49 secondes dans son épisode le plus intense.

En Belgique, les conditions météorologiques n'étaient pas optimales ce matin pour l'observer, mais quelques éclaircies éparses ont tout de même permis aux observateurs d'en profiter, entre les nuages.

Revivez les moments forts de l'éclipse via cette vidéo filmée à Nottingham:

Le site 20minutes.fr propose un timelapse:

Regardez-la en accéléré filmée des Iles Féroé

Sur Twitter, de belles photos ont été publiées par les internautes:

D'autres sites en Europe retransmettaient l'événement:

  • Depuis l'Observatoire de Paris:
  • En Espagne, des astronomes amateurs diffusent leurs observations
Une éclipse solaire partielle s'est produite ce vendredi matin. Elle était visible partout en Belgique et selon la position géographique du spectateur, le soleil était occulté jusqu'à 85%. L'éclipse était totale dans un corridor traversant le nord de l'océan Atlantique, la mer de Norvège, la mer du Groenland et l'océan Arctique.L'événement a débuté à 9h30 et a atteint son apogée environ une heure plus tard selon la position d'observation. Vers 10h35, le soleil n'était plus qu'un croissant posé à l'horizontale sur le ciel. La lune a alors poursuivi sa course pour laisser l'astre poindre petit à petit jusqu'à ce qu'il soit à nouveau dévoilé vers 11h45. En tout, l'éclipse a duré 2 minutes et 49 secondes dans son épisode le plus intense.En Belgique, les conditions météorologiques n'étaient pas optimales ce matin pour l'observer, mais quelques éclaircies éparses ont tout de même permis aux observateurs d'en profiter, entre les nuages.