La "Super Lune bleue de sang" fait son show (en images)

La "Super Lune bleue de sang" fait son show (en images)
© AFP

Cette "lune de sang", teintée de rouge, est aussi qualifiée de "bleue", car il s'agit de la deuxième pleine Lune en un mois. Un nom qui fait référence à la rareté du phénomène (il ne survient en moyenne que tous les deux ans et demi), mais pas du tout à sa couleur. La teinte rouge de la Lune, qui ne produit pas sa propre lumière, résulte d'un phénomène lumineux: les rayons du soleil qui traversent l'atmosphère terrestre sont "diffusés" (réfléchis, ndlr), à l'exception des rayons rouges.

Cette éclipse était tout particulièrement attendue car la lune présentait "trois spécificités à la fois", confirme l'Observatoire de Paris sur son site: non seulement "bleue" et "sanguine", elle était aussi "Super"! "Super", car l'astre est très proche de la Terre ce mercredi. L'éclipse est intervenue seulement 27 heures après que la Lune a atteint son point orbital le plus proche de notre planète, appelé le périgée. Elle est donc apparue alors un peu plus grosse que d'habitude, "de 7% environ par rapport à une Lune moyenne, ce qui permettra d'en distinguer plus facilement à l'oeil nu les zones sombres et les contrastes", prévoyait l'Observatoire de Paris.

Le dernière "Super Lune bleue de sang" s'était produite le 30 décembre 1982 et avait été visible en Europe, en Afrique et dans l'ouest de l'Asie. Le prochain phénomène similaire est prévu le 31 janvier 2037.

La "Super Lune bleue de sang" © AFP

Jakarta

La "Super Lune bleue de sang" © AFP

Israel

La "Super Lune bleue de sang" © AFP

Pyeongchang

La "Super Lune bleue de sang" © AFP

Jérusalem

La "Super Lune bleue de sang" © Reuters

San Diego, Californie

La "Super Lune bleue de sang" © Reuters

Espagne

La "Super Lune bleue de sang" © AFP

La "Super Lune bleue de sang" © AFP

La "Super Lune bleue de sang" © AFP

La "Super Lune bleue de sang" © AFP

Los Angeles

La "Super Lune bleue de sang" © Reuters

La "Super Lune bleue de sang" © Reuters

Saint-Pétersbourg

La "Super Lune bleue de sang" © Reuters

Hong Kong

La "Super Lune bleue de sang" © Reuters

La "Super Lune bleue de sang" © Reuters

Pékin

La "Super Lune bleue de sang" © Reuters

La "Super Lune bleue de sang" © Reuters

La "Super Lune bleue de sang" © Reuters

La "Super Lune bleue de sang" © Reuters

La "Super Lune bleue de sang" © Reuters

La "Super Lune bleue de sang" © Reuters

La "Super Lune bleue de sang" © Reuters

La "Super Lune bleue de sang" © Reuters