La base Princesse Elisabeth est seulement occupée durant la période estivale en Antarctique, soit de novembre à février. Alain Hubert, leader de l'expédition et président de l'IPF, va désormais préparer la base avec son équipe pour l'arrivée prochaine d'une trentaine de scientifiques.

L'expédition devait théoriquement arriver le 6 novembre à la station Princesse Elisabeth. Le départ du Cap (Afrique du Sud) a cependant été reporté à plusieurs reprises en raison d'importantes chutes de neige sur la base russe "Novo Air", où une escale devait être effectuée.

Les premières équipes de chercheurs devraient arriver à la station Princesse Elisabeth d'ici une semaine.

Le Vif.be, avec Belga

La base Princesse Elisabeth est seulement occupée durant la période estivale en Antarctique, soit de novembre à février. Alain Hubert, leader de l'expédition et président de l'IPF, va désormais préparer la base avec son équipe pour l'arrivée prochaine d'une trentaine de scientifiques. L'expédition devait théoriquement arriver le 6 novembre à la station Princesse Elisabeth. Le départ du Cap (Afrique du Sud) a cependant été reporté à plusieurs reprises en raison d'importantes chutes de neige sur la base russe "Novo Air", où une escale devait être effectuée. Les premières équipes de chercheurs devraient arriver à la station Princesse Elisabeth d'ici une semaine. Le Vif.be, avec Belga