La moitié de la vie sur terre a disparu

10/09/18 à 09:00 - Mise à jour à 07/09/18 à 14:52

Source: Knack

La vie sur terre sera encore durement touchée par le réchauffement climatique. De nombreuses espèces, terrestres et marines, sont déjà en mauvais état. Malgré tout, les cris d'alarme des scientifiques sont encore souvent traités "d'absurdes".

La moitié de la vie sur terre a disparu depuis le début de la civilisation humaine. C'est là la conclusion d'une étude de grande ampleur de la revue scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences. Elle exprime la vie en biomasse: le "poids" que pèsent toutes les espèces ensemble. On a toujours supposé que les bactéries réunies avaient la plus grande biomasse, car elles sont présentes partout et sont incroyablement abondantes, mais l'étude révèle de manière surprenante que les plantes terrestres représentent 80% du total. Suite à la déforestation et d'autres adaptations du paysage, l'homme a fortement réduit la végétation et la terre a perdu la moitié de sa biomasse.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires