La sonde américaine Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) a notamment découvert des "sillons", petits et étirés, qui montrent une activité tectonique récente, qui se serait déroulée il y a moins de 50 millions d'années, ce qui est considéré comme récent par rapport à l'âge de la Lune qui est de plus de 4,5 milliards d'années.

En raison d'un refroidissement intérieur, la Lune a un peu rétréci au cours des milliards d'années, de sorte que la croûte a été compressée et des "crêtes" étirées se sont formées. Le fait que des "sillons" sont aussi apparus démontre une activité géologique.

Le Vif.be, avec Belga

La sonde américaine Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) a notamment découvert des "sillons", petits et étirés, qui montrent une activité tectonique récente, qui se serait déroulée il y a moins de 50 millions d'années, ce qui est considéré comme récent par rapport à l'âge de la Lune qui est de plus de 4,5 milliards d'années. En raison d'un refroidissement intérieur, la Lune a un peu rétréci au cours des milliards d'années, de sorte que la croûte a été compressée et des "crêtes" étirées se sont formées. Le fait que des "sillons" sont aussi apparus démontre une activité géologique.Le Vif.be, avec Belga